Rechercher
  • maevalopez9

Les différents types de psys

Il est parfois difficile de s’y retrouver quand on parle de « psys » tant cette abréviation, désigne différents types de professionnels. Il est fréquent de confondre les « psys » entre eux et de ne pas savoir vers lequel se tourner. En effet, les Psychiatres, Psychologues, Psycho-praticiens, Psychanalystes ou Psychothérapeutes ne font pas le même travail, n’ont pas la même formation, ni les mêmes pratiques.

Quelle est la différence alors ? Et comment s’y retrouver ?


Cet article tente de faire le point sur « qui fait quoi », afin de bien comprendre quel type de professionnel consulter en fonction de ses attentes et de ses besoins.


Le PSYCHO-PRATICIEN

Aussi appelé "Thérapeute en Psychothérapie", le psycho-praticien est un professionnel de la psychothérapie (méthode de traitement, souvent par la parole, qui a pour but de soulager une personne de ses symptômes et de sa souffrance morale).


Son cursus :

Pour obtenir le titre de Psycho-Praticien, il a suivi et validé une formation théorique et pratique dans une ou plusieurs méthodes thérapeutiques reconnues dans une école privé ou public (Gestalt Thérapie, Analyse Transactionnelle, la Programmation Neuro-Linguistique etc.).

Sa formation comprend également une solide psychothérapie personnelle afin de comprendre en profondeur ses propres mécanismes psychologiques.

Il doit assister à des supervisions individuelles ou collectives, composées de professionnels de la psychothérapie.


Sa pratique :

Son accompagnement a pour vocation de soulager les souffrances, les angoisses et les crises des individus. Le Psycho-Praticien travaille en collaboration avec le patient et s’appuie obligatoirement sur une méthode thérapeutique spécifique afin de l’aider à sortir de son mal-être. Il utilise un protocole de traitement, dans le but d’amener la personne à se libérer de ses difficultés (tristesse, phobies, stress, deuil, difficultés relationnelles etc.) et à atteindre ses objectifs de changement.

Les techniques thérapeutiques utilisées par le Psycho-praticien dépendent de sa formation et sont plus ou moins efficaces selon les personnes et les situations. Leur but, cependant reste le même : le soulagement des souffrances psychiques, l'accès à une plus grande liberté individuelle et le renforcement de la confiance en soi.


La durée d’une psychothérapie peut être de quelques séances pour les Thérapies Brèves à environ deux ans.

Le Psycho-Praticien ne prescrit pas de médicaments et ses consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.


Le PSYCHOLOGUE

Le psychologue est un professionnel de la psychologie et du fonctionnement psychique dans ses aspects subjectifs, affectifs et cognitifs.


Son cursus :

Il a suivi et validé une formation universitaire d’au minimum cinq ans en psychologie. Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi une psychothérapie à titre personnel pour être Psychologue.


Sa pratique :

Le Psychologue est le seul professionnel habilité à faire passer des tests d’orientation et psychométriques. Sa fonction est d'analyser, d’évaluer et d'intervenir auprès d'individus, de groupes ou d'institutions par le biais de différentes méthodes et outils. Son champ d’application recouvre plusieurs disciplines: sociale, scolaire et professionnel, psychologie clinique, psychologie du travail etc.


Les psychologues qui sont spécialisés dans la prise en charge de personnes qui souffrent de mal-être ou de difficultés psychologiques sont des « psychologues cliniciens ».

Ils sont formés pour analyser un fonctionnement psychologique « sain » ou « pathologique » et peuvent soutenir la réflexion d’un patient à travers l'étude de ses processus conscients et inconscients, ses actions, ses sentiments etc.

Le psychologue peut, à l’issue de sa formation universitaire, avoir effectué une formation complémentaire dans une approche thérapeutique et exercer la psychothérapie.


​Le Psychologue ne prescrit pas de médicaments et ses consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles prennent en charge le remboursement partiel des consultations.


Le PSYCHIATRE

Le psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie.


Son cursus :

A l’issue d’une formation en médecine générale, il a poursuivi un cursus de quatre ans en psychiatrie. Il possède une connaissance approfondie du cerveau, du système nerveux et des maladies mentales.


Sa pratique :

Le psychiatre est un expert de la psychopathologie et de la psychopharmacologie. Il est le seul « psy » habilité à, poser un diagnostic précis, détecter un trouble ou une « maladie mentale » et proposer un traitement médicamenteux adapté : psychotropes, anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques… Il peut également décider d’une hospitalisation s'il considère un patient dangereux pour lui même ou pour les autres. Son approche pour traiter la souffrance est essentiellement médicale.


Le Psychiatre peut diversifier ses compétences à travers d’autres spécialités (l’addictologie, le neuropsychiatrie, la pédopsychiatrie etc.). Comme le Psychologue, il peut avoir suivi une formation complémentaire dans une approche thérapeutique et exercer la psychothérapie.


En tant que médecin, ses prestations sont couvertes par le régime de l’assurance maladie.


Le PSYCHANALYSTE

Le psychanalyste est une personne qui pratique des cures psychanalytiques.


Son cursus :

Le psychanalyste a effectué une longue analyse personnelle ainsi qu’une formation théorique et clinique au sein d’une école de psychanalyse. Le titre de psychanalyste n’est pas protégé par la loi et ce sont les écoles elles-mêmes qui valident la pratique du Psychanalyste.


Sa pratique :

Le psychanalyste pratique la psychanalyse, qui est une discipline d'exploration du psychisme qui s'effectue en général sur un divan.

Pendant l’analyse, le psychanalyste guide le patient (l’analysant) grâce à une méthode particulière (interprétations des rêves, libre association etc.) pour l’aider à ramener à sa conscience, ses conflits inconscients.


Le psychanalyste accompagne l’introspection d’une personne qui est dans le désir de comprendre son propre fonctionnement psychique. La psychanalyse, contrairement à la psychothérapie, n’est pas orientée sur l’amélioration des symptômes ou de la douleur morale mais sur le savoir et la conscientisation. Le soulagement de la souffrance est considéré comme possible mais, ce n’est pas un but en soi.


Une psychanalyse dure entre 5 et 30 ans avec une fréquence de 2 à 3 séances par semaine.


Et le Psychothérapeute ?


Suite à la loi d’août 2009 et au décret de mai 2010, le titre légal de « psychothérapeute » est réservé aux psychiatres, aux médecins et aux psychologues qui ont effectué des stages et des formations complémentaires dans une méthode thérapeutique reconnue (psychologie analytique, Analyse Transactionnelle, Programmation Neuro-Linguistique etc.). Ainsi, il existe des Psychiatres-Psychothérapeutes, des Psychologues-Psychothérapeutes etc.


Psycho-praticiens, Psychologues, Psychiatres ou Psychanalystes…

Tout « psy » qu’il soit, si sa vocation est d’aider une personne en souffrance, il doit au minimum :


  • Vous écouter avec attention et intérêt;

  • Etre capable d’expliquer clairement son approche et sa méthode d’accompagnement;

  • Vous mettre en confiance et vous permettre de vous sentir en sécurité.


Et, il ne doit jamais :


  • imposer des solutions toutes faites, penser qu’il détient la vérité, prétendre faire des «miracles» ou, que seule sa méthode fonctionne ;

  • Vous juger ; critiquer vos choix ou vous culpabiliser ;

  • Parler de sa vie privée ou des autres patients.


En savoir plus sur la psychothérapie

Une psychothérapie, n’est pas une simple conversation entre deux personnes. En effet, les échanges entre le professionnel et la personne en thérapie sont orientés et visent des objectifs précis. C’est un traitement qui va au-delà de l’écoute et du soutien.


Bien que, se confier et se sentir écouté peut soulager sur le moment, une thérapie de soutien n’a pas pour vocation d’amener une personne a trouvé les clés pour sortir de son mal-être ou diminuer ses symptômes. En effet, découvrir comment faire pour avancer concrètement et se libérer de ce qui fait souffrir s’inscrit dans un processus qui ne repose pas seulement sur les « confidences ». Là est tout l’enjeu du travail en psychothérapie : amener une personne à voir quels sont ces besoins profonds et explorer différents moyens pour y répondre et résoudre sa problématique.


Cela suppose que le praticien et le patient collaborent et s’allient pour atteindre des objectifs précis en utilisant des outils thérapeutiques dans un cadre structuré. Enfin, au-delà de la technique, c’est la bienveillance inconditionnelle, l’absence de jugement du praticien et l’implication du patient et du soignant qui amèneront les changements positifs et permettra au consultant de se reconnecter à son potentiel et ses ressources intérieures.


6 vues

Contact

Maéva LOPEZ

Psycho-Praticienne & Psychothérapeute en Thérapie Brève

06 11 42 25 99

Cabinet :

70 rue du 18 Juin,

17138 Puilboreau

zone commerciale de Beaulieu

Possibilité de consultations en ligne (Skype, WhatsApp ou par téléphone.)

RDV du lundi au samedi de 8H à 20H

© 2020 par MEAVA LOPEZ. Proudly created with Wix.com

  • Facebook